SOCIETE DES AMIS DE VIENNE

Bienvenue aux Amis de Vienne !

 La Société des Amis de Vienne, association plus que centenaire, a pour vocation de préserver l’empreinte des siècles passés sur Vienne – ville placée sur un axe d’échanges, la vallée du Rhône. Elle offre ainsi à ses membres et à leurs amis les moyens de mieux connaître les jalons de l’histoire de la cité dauphinoise :

▪ visites de ses monuments emblématiques ou plus modestes,

▪ publications grâce à un bulletin trimestriel où sont produites des études intéressant aussi bien le patrimoine urbain, industriel, archéologique.. que le patrimoine oral ou la mémoire et les traditions populaires ;

▪ cycles annuels de conférences.

Toutes les dimensions du passé de Vienne sont ainsi abordées : archéologique, historique, artistique, monumentale, industrielle, sociale, militaire, gastronomique....

 

Forte de son expérience en matière patrimoniale, la Société exerce sa vigilance pour que les traces du passé ne soient pas sacrifiées inconsidérément ; protéger l’identité du paysage urbain et ses caractéristiques propres la pousse à intervenir dans les propositions de renouvellement de l’urbanisme. 

L'ASSOCIATION

● Ses objectifs
Depuis sa fondation en juin 1904 la Société des Amis de Vienne veille à « répandre la connaissance de l'histoire de la ville et des antiquités viennoises, protéger contre toute atteinte la beauté du paysage et des monuments viennois, enrichir les musées de la ville, attirer le plus grand nombre de touristes. »

● La fondation
Tout est parti, en 1903, d'un panneau « mosaïques à vendre » remarqué à Sainte-Colombe par un avocat viennois, Angéniol. Ce n'était pas la première fois que le patrimoine local allait être dépouillé ! L'une de ces mosaïques, celle de l'Enlèvement d'Hylas par les nymphes, découverte en 1902, fut en effet achetée par le général Léon de Beylié, qui en fit don au musée de Grenoble. Après avoir convaincu les plus sceptiques de ses amis (le maire Francis Bresse, le conservateur des musées, Ernest Bizot) l'avocat obtint que soient votés les premiers fonds et que soit créée une association sous le nom de « Société des Amis de Vienne » (assemblée constitutive du 21 mars 1904), enregistrée à la préfecture et publiée au Journal Officiel le 4 juin 1904. Les sceptiques avaient rejoint l'association et ce fut même le conservateur du musée qui en fut le premier président.

● Les actions de sauvegarde
Depuis 1904 la Société des Amis de Vienne a effectué de nombreuses interventions, toutes inspirées par le souci de sauvegarder les richesses historiques et artistiques viennoises, et concourir à leur mise en valeur. Elle est souvent intervenue auprès des autorités municipales avec lesquelles elle collabore pour certaines actions.

Quelques jalons historiques :

rgmg 380 mosaque dhylas mdaillon central 2 t

1907 : achat, grâce à une souscription, de la mosaïque du Châtiment de Lycurgue ; restauration de la statue de l'Apollon archer.
1912 : lancement d'une grande souscription publique, en vue de la restauration de la cathédrale Saint Maurice. La guerre ralentit et retarde l'exécution des travaux qui ne reprennent vraiment qu'en 1920.
1920-1924 : achat des terrains qui recouvrent les gradins du théâtre antique pour en faciliter le début des fouilles.
1928 : Dégagement et achèvement de la façade occidentale de Saint André le Bas, après l'achat et la démolition de vieux immeubles grâce à une nouvelle souscription et aux dons des sociétaires.
1938 : contribution à la restauration du cloître de Saint André–le-Bas, notamment par le don et la restitution des colonnettes du côté sud qui avaient été déposées au cours du XIXe siècle.
1958 : contribution financière de l'association pour le rachat de la statue monumentale de la Tutela chez un antiquaire parisien.
1977-1978 : sauvegarde des collections des musées de Vienne (mobilier XVIIe et XVIIIe s.).
2004 : contribution financière pour le nettoyage de la copie en plâtre de la statue d'Hygie.

 Les actions en faveur du tourisme
En vertu de ses statuts la Société s'est engagée à favoriser les conditions favorables au développement touristique de la ville de Vienne : par l'édition de guides illustrés, par la création d'un syndicat d'initiative (1909) qui deviendra municipal en 1947.

 Les ressources documentaires
Le Bulletin de la Société des Amis de Vienne
, publié dès 1905, est devenu trimestriel depuis 1973.
Voir l'article Bulletin.....

Une bibliothèque, des documents sur l'histoire de la ville, une photothèque, sont mis à la disposition des chercheurs ou des étudiants.
Nous contacter........

 Les activités culturelles
L'association mène aussi de multiples actions dans le domaine culturel.

▪ Cycles de conférences sur des sujets en relation avec l'histoire de la ville ou de la région. Depuis six ans, ces conférences sont désormais mensuelles :
en 2007-2008 "La vie monastique à Vienne et en Rhône Alpes" ;
en 2008- 2009 "Les hommes qui ont façonné Vienne" ;
en 2009 2010 "Artisanat et savoir faire" ;
en 2010-2011 : "A vos assiettes" ;
en 2011- 2012 "Le concile de Vienne 1311-1312. Au crépuscule des Templiers" [pour le 7e centenaire du concile de 1311-1312].
Voir l'article Agenda ou Actualités

▪ Des visites ou voyages culturels : en France, ou en Europe, pour découvrir une région, un pays : la Croatie (2006), les pays Baltes (2008), Gënes, et les Cinq Terres (2009), la Bavière et la Saxe (2010), Saint Pétersbourg (2011).
Voir l'article Voyages ou Agenda