SOUSCRIPTION

Vienne, au crépuscule des Templiers
Sous la direction de Roger Lauxerois

Quelques mots sur l'ouvrage

En 1308 le pape Clément V choisit la ville de Vienne pour réunir un concile général qui devait clore les procédures engagées contre l'ordre des templiers et ses membres. Que représentait alors cette petite cité........Téléchargé le bulletin de souscription


19142014

 

Cycle de conférences 2014-1015

“La Grande Guerre”

 

Après le colloque et les conférences du 700° anniversaire du concile de Vienne qui ont attiré beaucoup de monde en 2011 et 2012, la Société des Amis de Vienne commémore en 2014-2015 le centenaire de la Grande Guerre. Les conférences auront lieu au Théâtre de Vienne, notre partenaire avec la librairie Lucioles.


APPEL A DOCUMENTS - 1914 - 1918


En 2014, nous allons commémorer le centenaire de la « Grande Guerre ». Commémoration douloureuse puisque la mobilisation d’août 1914 allait déboucher cinquante et un mois plus tard sur une« amère vcollecte de documents webictoire » : 1 400 000 morts, des millions d’invalides, de traumatisés, de veuves et d’orphelins. 730 Viennois environ y ont perdu la vie, sans compter les morts très nombreux des communes de l’agglomération.

 

 Comme elle vient de le faire pour le concile de 1311-1312, la Société des Amis de Vienne entend commémorer cette tragédie par d’importantes manifestations à caractère scientifique (recherches, publications, conférences, expositions) dont l’élaboration est en cours.

 

Dans ce but elle recherche en prêt tous documents sur Vienne et sa région pendant la première guerre mondiale. Il peut s’agir d’archives écrites (lettres, carnet de guerre…) ou photographiques (tirage papier, négatifs plaque verre N & B ou films, etc.). Il peuvent concerner aussi bien l’armée, que les établissements et les différentes associations ayant pris part à l’effort de guerre (hôpitaux mixtes et leurs annexes), l’industrie dans sa production de fournitures pour l’armée, (le travail dans les entreprises, le recrutement de sa main-d’oeuvre), la vie de tous les jours de la population dans ces moments difficiles, les restrictions, etc.

 

Avant la guerre, la garnison de vienne comprenait :

- pour l’infanterie le 2e bataillon du 99e RI à la caserne Rambaud

- pour la cavalerie le 13e Chasseurs à cheval au quartier St Germain

- une compagnie du génie de Grenoble à l’arsenal d’Estressin.

A la mobilisation, la caserne Rambaud devint un dépôt pour les régiments d’infanterie suivants : le 99e RI, le 299e RI , le 109e RIT, le 3° BTC et le 6e groupe cycliste, plus tard un bataillon du 309e RI.

 

Les documents prêtés seront reproduits pour ne pas les altérer, puis rendus à leurs propriétaires dans les plus brefs délais.

 

N'hésitez pas à nous contacter en cliquant sur ce lien