2014

Rapport moral et d’activité de l’assemblée générale du 17 novembre 2014  au siège social de l’association


C’est toujours avec plaisir que l’on se retrouve pour faire le bilan d’une année écoulée, d’une année bien remplie.

 


Sachez tout d’abord que le bureau (nous sommes sept) se réunit régulièrement presque chaque lundi après-midi pour d’une part faire le point à propos du courrier, des demandes de renseignements, des interventions, des conférences, du bulletin,  ou réorganiser le fonctionnement de l’association, ou prendre les décisions qui s’imposent d'autre part. Ce sont donc beaucoup d’heures que nous effectuons bénévolement.
D’ailleurs la législation nous demande OFFICIELLEMENT, désormais de faire apparaître dans nos bilans le nombre d’heures de bénévolat passé au service de l’association : pour 2014 il s’élève à 1500 heures ! Sans compter les innombrables heures que chacun d’entre nous passent en dehors de l’association mais toujours à son service, pour différentes démarches ; cette déclaration permet de montrer aux pouvoirs publics quand on demande une aide, le travail et les activités accomplis par l’association avec les heures passées à son service.
En effet c’est une équipe de sept personnes qui s’investit ici même, pensez au travail que représente la confection du bulletin c’est d’abord la recherche des textes à publier, puis d’entrer en contact avec les auteurs, et ce n’est pas toujours facile car sur le plan viennois nous trouvons de moins en moins des personnes souhaitant rédiger, heureusement que notre ami Gérard JOLIVET nous donne régulièrement d’excellents articles ou des conférences magistrales, il faut le remercier bien vivement ; ensuite il faut faire des démarches avec les auteurs pour mettre en place l’article, éventuellement le corriger ou l’amender, puis ce sont les contacts avec l’imprimeur : travail de mise en pages, la recherche des illustrations , les multiples corrections, tout ce travail est effectué par Roger LAUXEROIS, mais le bulletin une fois imprimé et livré, ici se déroule la mise sous bandes, ce travail nous permet d’économiser un peu moins d’une centaine d’euros, enfin il y a l’expédition à la poste.


Autre travail nécessaire, c’est la mise à jour de notre bibliothèque, la mise en ordre, la vérification, assurer la bonne conservation des ouvrages en faisant relier certains. Chaque année en effet nous faisons relier huit à dix ouvrages, qui sont en mauvais état. Il faut également répondre aux demandes de renseignements qu’elles soient par écrit ou oral, et tout cela c’est le travail de notre ami Pierre GIRAUDO, capable de nous donner en un temps record le renseignement demandé. Un autre d’entre nous a entrepris a un ingrat travail de la saisie de notre bibliothèque sur fiche informatique, il faut saluer la patience la ténacité de Yannick VOYEAUD.
Bibliothèque qui cette année s’est enrichie par l’achat d’un lot important d’ouvrage sur Vienne, ainsi que des fascicules ; ajouter à cela, la veille sur internet des ouvrages des gravures des dessins qui pourraient éventuellement nous intéresser, ou lorsque nous n’en avons pas les moyens, les faire acquérir par la ville ou par le département comme ce fut le cas récemment avec une partie des archives de la famille Couturier ; par contre nous n’avons pu faire acheter à la suite d’un cafouillage, une bible du XVI° imprimée à Vienne. Toute cette veille, cette recherche, c’est le rôle de Paul BLANCHON et de Pierre GIRAUDO.


Notre association grâce à Jean Claude FINAND, le grand spécialiste sur Vienne et sa région de la Guerre de 14- 18, a prêté son concours et ses compétences que ce soit au mois de septembre à la mairie de Sainte -Colombe pour la commémoration de la Guerre, ou bien à Lyon au musée de l’Armée ou bien plus récemment, il a été une des chevilles ouvrières de l’exposition viennoise sur la guerre, qui a lieu au 1° étage du musée place de Miremont, allez la voir, c’est très vivant ; enfin ajoutons que c’est lui qui assure aussi la mise à jour du site internet.


Il y a aussi l’entretien de notre immeuble : nous devions refaire la façade de la cour intérieure qui donne sur la place du Jeu de Paume, tout était prêt lorsque nous avons appris qu’un de nos locataires s’en allait, donc il valait mieux consacrer l’argent des locations mis de côté pour la réfection de la façade pour la rénovation de ce petit appartement, où la totalité est à refaire du sol au plafond. Les travaux devraient commencer ce mois ci. La gestion de l’immeuble est assurée, à l’exception du 4° étage, par nous-mêmes c'est-à-dire par notre trésorière qui succède à François Renaud, le 4° étant administré par une régie RIV, (Régie immobilière viennoise) car il y a pour cet appartement une rotation rapide des locataires, plus efficace pour trouver des locataires.

Constamment dans cet immeuble il est nécessaire d’intervenir matériellement ; c’est Paul BLANCHON qui assure cette jourde tâche qui peut aller du transport de matériel, il met à notre service sa voiture, et sa tâche va du remplacement des lampes défaillantes, aux changements de serrures qui ne fonctionnent plus, au rabotage des portes, au remontage de bibliothèque ou au changement de radiateurs, bref il sait tout faire et cela nous permet de faire des économies, mais en plus il nous fournit des tas de renseignements précieux et met à notre disposition sa riche collection de cartes postales, ou de documents, nécessaires parfois à l’illustration de notre revue.


La vocation première de notre association dont je rappelle ici l’article premier de nos statuts : « protéger contre toute atteinte la beauté du paysage et des monuments viennois enrichir les musées de la ville » c’est pour cela que nous avons remis en place une commission qui était en sommeil ces dernières années, pour signaler à la municipalité ou aux services compétents de l’état tout ce qui peut porter atteinte à notre patrimoine et je vous assure qu’il y fort a faire : un exemple nous recherchons ce qu’est devenu le monument aux morts élevé en 1921 à la mémoire des 34 rugbymen morts à la guerre de 14-18 il a disparu totalement. Qu’est-il devenu ?

Nos statuts parlent également « de répandre la connaissance » or nous l’avons fait ainsi… Nous aurons bientôt la parution des Actes du colloque intitulés « Vienne au crépuscule des Templiers », colloque que nous avions organisé et tenu sur la dissolution de l’ordre des Templiers, cette parution a donné bien des soucis à notre ami Roger LAUXEROIS , car les PUG n’ont pas toujours été à la hauteur d’un bon éditeur, d’autant que nous avons participé à la hauteur de 8800 euros à cette publication, somme très importante pour nous , qui provient d’une part des provisions que nous avions faite depuis très longtemps, et des subventions accordées en 2013 par les pouvoirs publics : Conseil général, Vienne agglomération, DRAC, Réserve parlementaire de Jacques RÉMILLIER, pour la tenue de ce colloque et de l‘impression des actes.
Les personnes intéressées peuvent encore souscrire puisque la souscription est prolongée de quelques jours, le montant est de 21 euros au lieu de 36 euros, Les Actes doivent paraître début décembre.
De même nous avions aidé à la parution du livre NIMMEGEERS,  « Évêques entre Bourgogne et Provence » qui cache en réalité sous ce titre une étude très fouillée et novatrice sur les évêques de Vienne au Moyen-Âge. Puisque j’évoque les parutions de livres et là les ADV n’y sont pour rien ou du moins indirectement c’est l’ouvrage où Roger LAUXEROIS a pris une grande part à la rédaction et a été d’une aide précieuse et indispensable pour la rédactrice de ce monument, Fanny ADJAJD. On peut se le procurer à la librairie Lucioles « CAG 38 » Académie des inscriptions et belles lettres la carte archéologique de la Gaule consacrée à Vienne 550p. au prix de 56 euros à la librairie Lucioles.


Nos conférences :
Le 19 mars c’est le professeur de l’Université de Lyon II, Mathieu POUX qui est venu nous parler des campagnes gallo romaines autour de Lyon.
Le 15 octobre La grande guerre charnière de la modernité par notre sociétaire Gérard JOLIVET qui a remporté un très large succès puisque nous étions une centaine, alors qu’il y avait ce jour là une autre conférence importante.
Demain 18 novembre c’est un ancien professeur du Lycée du Parc qui viendra nous présenter un aspect original de la guerre : La France dans la guerre une victoire au-dessus de ses moyens.
Le 11 décembre ce sera un spectacle par la compagnie lyonnaise la Meute qui viendra lire des lettres de Poilus.
Pour le début de l’année 2015 nous avons prévu deux conférences l’une sur Jaurès, l’autre sur le monde ouvrier.

 

Donc vous voyez que nous ne sommes pas restés inactifs et qu’il y a de la place du travail pour ceux qui voudraient s’investir.
Nous allons passer à une activité dont je n’ai pas parler mais qui est très vivante je veux dire celle des sorties et voyages. Répétons le, nous ne sommes pas une agence de voyage si nous le faisons c’est d’une part pour répandre la connaissance selon nos statuts, auprès de nos adhérents en leur faisant découvrir villes, musées, expositions, monuments ; d’autre part cela permet d’entretenir entre nos adhérents une liaison une cohésion une meilleure connaissance sociale. Donc, mais vous le savez, nous ne voulons pas faire de bénéfice ce n’est pas notre vocation, néanmoins comme il y a un risque celui de ne pas remplir un car, ou d’avoir à faire face à une petite dépense imprévue nous sommes obligés de le prendre en compte, par exemple comme ça été le cas cette année, nous avons pris en charge les droits d’entrée dans le musée de la Residenz à Munich, frais qui n’avait pas été prévu au départ ; ou bien cela permet de compenser une perte comme ça été le cas pour la sortie du 18 juin à Panossas puisqu’il y avait un nombre insuffisant de participants pour couvrir la dépense du transport.


Je laisse la parole à Annick SÉGUIN sur qui repose tout le travail de recherche, de préparation des sorties et voyages la gestion, le bon déroulement des voyages ; elle va nous faire la rétrospective et la présentation des activités futures.
Sortie à Dijon le 10 avril avec la visite d’une distillerie de cassis, du musée des beaux Arts ainsi que le centre ville.
Voyage du 3 au 6 juin autour de Chantilly avec l’abbaye de Chaalis, de la ville de Senlis, du château de Compiègne du domaine de Chantilly avec la musée un spectacle équestre, l’abbaye de Royaumont pour ce voyage nous devons remercier tout particulièrement Monsieur et Madame Mollien qui nous ont conseillé et guidé pour l’organisation.
Excursion le 18 juin archéologique à Panossas.
Voyage du 29 aout au 4 septembre en Bavière avec Munich et les châteaux de Louis II Voyage un peu humide mais combien intéressant et varié
Pour 2015
il est prévu du 19 au 22 mai 2015 un voyage à Conques, Rodez, avec la cathédrale et le nouveau musée Soulages, Albi, avec la cathédrale fortifiée d’Alby, le musée de Toulouse Lautrec
Voyage du 14 au 21 septembre à Madrid ainsi qu’à Tolède Ségovie, Sarragosse, Avila

 

Rapport financier

En ce qui concerne nos finances en l’absence de Madame BLANCHARD notre trésorière je vais donc vous les présenter : voici celles de 2013
Pour les dépenses l’impression du bulletin de 9287,37 euros a été couverte par les cotisations dans lesquels il faut inclure la vente de vieux bulletins ou de bulletins vendus au numéro dans les maisons de la presse.
Le routage c'est-à-dire l’envoi des bulletins représente une somme importante de 1736,77 euros
Le secrétariat comporte l’achat de petit matériel, de papeterie, la confection des bandes d’envoi, l’achat d’un ordinateur, les réparations du matériel ou l ‘intervention d’un technicien, les frais d’extincteur, de timbres pour l’envoi de bulletins aux nouveaux abonnés, d’entretien de la photocopieuse, le tirage de photocopies.
Rubrique habituel : l’achat de livre et les abonnements à diverses revues 503,35euros
Les frais de déplacement où sont inclus celles des conférenciers 486 euros
Les Assurances 1115,10 euros nous avons entrepris de n’avoir qu’une seule assurance cabinet le Gan et MMA finalement désormais nous n’aurons qu’un seul interlocuteur MMA ce qui ne signifie pas une réduction mais une meilleure couverture, car nous revoyons toutes les garanties.
 Réceptions : 1483,79 euros il s’agit des frais occasionnés par les conférences jusqu’à présent les conférenciers viennent bénévolement, alors que presque partout ailleurs Ils demandent des émoluments, aussi il est nécessaire de leur offrir chaque fois un cadeau, soit des livres soit une caisse de vin, des chocolats, et un repas, et éventuellement une nuit à l’hôtel et les défrayer de leur déplacement.
Pour les recettes
Satisfaction en 2013 pour la rentrée des cotisations 12326 euros toutefois il y avait eu un gros apport de vente de n° anciens.
Subvention de 1400 euros de la ville et 75 euros de Sainte Colombe c’est peu !
Versement du compte des réserves qui doit s’élever autour de 7000 euros de la somme de 2000 euros nécessaire pour équilibrer le compte général
Les sorties voyages ont finalement rapportés 1640 euros
Les locations de l’immeuble 16547,02 euros
Finalement nous avons un excédent de 7719.10 EUROS moins les 2000 EUROS que nous avions pris sur les réserves SOIT UN EXCÉDENT 5719,10
Nous avions établi un budget prévisionnel de 35060 euros et Le budget accompli est de 34829,02 euros, ce qui est rigoureux.

 

Le Conseil d'Administration souhaite faire élire, François RENAUD comme président d’honneur en effet c’est lui qui, en tant que vice –président, a pendant 20 ans administré d’une façon magistrale et rigoureuse, notre immeuble en veillant d’une part sur le bien être de nos locataires et en investissant le montant des locations dans les réparations dans les travaux d’entretien combien nécessaire dans ce vieil immeuble du XVII° siècle, qu’il soit ici remercier par d’une part pour ces conseils judicieux et pour cette gestion. Donc si vous êtes d’accord nous le mettrons comme président d’honneur.
Adopté à l’unanimité.
Si des personnes souhaitent rejoindre le Conseil d'Administration. qu’elles se fassent connaître nous les accueillerons avec plaisir ; en effet il y a des places à pourvoir et il faut que nous renforcions notre administration, et nos commissions, donc faites vous connaître ou donnez-nous des noms de personnes susceptibles de nous aider Nous devons procéder au remplacement de certains membres démissionnaires ou empêchés : Madame Danièle THEVENET, Madame Claude DARPHIN, M. CUCHERAT.
Nouveaux membres : Madame Élisabeth COTTET, M. Jean–François BEC, M. Vincent CHAPUIS.
Commission de sauvegarde du patrimoine  Madame COTTET, M. Joël CHAZAL Roger LAUXEROIS, Robert MOUSSIER, Pierre GIRAUDO, Paul BLANCHON, André HULLO, Christian TROUILLER.

En conclusion malgré toutes les difficultés et les changements de notre société notre association reste bien vivante et cela grâce à votre fidélité , votre soutien, enfin aussi grâce au dévouement des bénévoles.